Football

L1 : le FC Nantes et l’OM patinent en Corse

Marseille et Nantes n’ont pas profité de leurs déplacements en Corse pour se refaire une santé au classement, en concédant le nul respectivement face au Gazélec Ajaccio (1-1) et face à Bastia (0-0), mercredi en matches en retard des 28e et 27e journées de Ligue 1.

adrien-thomasson-alexander-djiku

Sur un terrain indigne de l’élite, l’OM (11e, 38 points) a une nouvelle fois lâché des points face à une équipe relégable, prolongeant sa triste série de cinq matches sans victoire, avec quatre nuls et une défaite. Une nouvelle contre-performance qui hypothèque encore davantage ses très maigres espoirs de podium.

Incapables de l’emporter au Vélodrome depuis septembre dernier, les hommes de Michel, qui a pourtant aligné un 4-4-2 séduisant sur le papier mais longtemps abscons sur la pelouse, patinent désormais même à l’extérieur !

Si Cabella, originaire de l’île de beauté, avait cru soulager l’OM en ouvrant le score en fin de match d’un but tout en maîtrise technique (79e), Larbi, sur un coup-franc anodin, douchait les Olympiens à peine quatre minutes plus tard (84e). Et sans un grand Mandanda, encore décisif à de multiples reprises (41e, 72e, 76e, 90+1), les locaux auraient même pu empocher les trois points.

Nantes, qui restait sur deux défaites humiliantes, l’une en Coupe de France (3-2 a.p.) face au relégable de L2 Sochaux et l’autre lors du derby de l’Ouest contre Rennes (4-1), n’est pas non plus parvenu à se relancer à Bastia (0-0). Les Canaris (8es, 41 pts) sont désormais relégués à quatre longueurs de Lyon, seul troisième.