Tennis

Tennis : hommage de Mahut et Herbert aux victimes des attentats

Badges en hommage aux victimes des attentats, symbole de la paix : les tennismen français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert jouaient lundi en souvenir de « ce qui s’est passé à Paris » lors de leur entrée en lice au Masters de double.

nicolas-mahut-pierre-hugues-herbert-tennis

« On jouait pour nous, mais aussi pour ce qui s’est passé à Paris. J’avais des frissons en entrant sur le terrain, c’était une entrée très particulière », a confié Mahut après la défaite du double français contre la paire composée du Croate Ivan Dodig et du Brésilien Marcelo Melo (3-6, 7-6(7/4), 10-7). Vainqueurs du dernier US Open, Mahut et Herbert portaient tous les deux un petit badge « play for Paris » (jouez pour Paris) sur leur polo. Sur leurs chaises, ils avaient déposé un t-shirt avec l’inscription « pray for Paris » (priez pour Paris).

Nicolas Mahut avait en plus coincé entre les cordes de sa raquette un anti-vibrateur arborant le symbole de la paix. « C’était un contexte difficile. Mais il faut qu’on continue, on ne peut pas se cloîtrer, il faut qu’on continue à avoir du plaisir et à donner du plaisir aux gens, de la même manière que les gens doivent continuer à aller aux concerts », a souligné l’Angevin.

Le double français était bien parti pour s’imposer en menant 6-3, 5-3, avec deux balles de match pour conclure. Mais Herbert a servi trois double-fautes dans ce jeu et la partie a fini par basculer. « Peut-être que je me suis laissé emporter par les émotions », a-t-il expliqué.